Acheter son premier corset

Beaucoup d’entre nous sont séduites par ce vêtement si féminin mais malheureusement son prix nous pousse souvent a investir dans un « corset » de prêt à porter. Je ne vous lance pas la pierre, loin de là mais vous trouverez la plus part du temps des bustiers et non des corsets. Ce n’est pas grave en soit, seulement ce n’est pas le même vêtement et donc pas le même usage.

 

Photo : http://hdstudio.smugmug.com/

Le bustier est parfois doublé mais de manière légère avec une matière qui se détendra souvent au fil du temps. Son baleinage est léger et ne supportera pas beaucoup de torsion. Il est souple donc on se laisse aller et du coup les baleines se plient et nous obtenons le syndrome du « aïe ! La baleine me fait mal! » . En fait un bustier n’est pas fait pour être serré , il doit juste suivre les contours de votre corps et avoir à mon sens des baleines assez souples (mais pas cassable) pour leur permettre de bien reprendre leur position après chaque mouvement.

La logique du corset est différente, le vêtement ne doit pas s’agrandir dans le temps. C’est pour cela que la doublure utilisée doit être du coutil. Un tissage particulier, souvent réalisé en coton, qui ne bouge pas et ne se déformera pas. Le laçage peut être réalisé en serrant, c’est bien le corps qui va être contraint et non le corset qui va s’étirer. Les baleines restent droites et sont beaucoup plus nombreuses que sur un bustier. On peut parfois aller jusqu’à 12m ou 15m de baleine dans un seul et même corset !

Le laçage est important, il ne peut être remplacé par une fermeture éclair, comme vous allez serrer, il y a beaucoup de tension. Imaginez remonter une fermeture d’une jupe trop petite, impossible me direz-vous ! C’est pareil pour le corset, comme il va vous serrer un petit peu, il est plus petit que vous et donc la fermeture ne remontera pas et si par chance vous y arriviez, je ne parierai pas sur sa tenue toute une journée.

Serrage ? Oui, c’est souvent le but premier du corset, avoir un buste galbé, une taille fine, des seins soutenus. C’est donc son rôle et le serrage par laçage + le coutil qui renforce et ne bouge pas + les baleines qui maintiennent l’ensemble, le permettent aisément. Maintenant, ma vision du corset n’est pas puriste. Avant nos aïeules étaient congestionnées par un vêtement de torture appelé corset ! Alors faisons honneur à ce beau vêtement pour son esthétisme et non pour le coté tortionnaire ! Aujourd’hui perdre 5 à 8 cm de tour de taille est tout à fait possible sans souffrir.

Les baleines ? Parfois en plastique, parfois en métal, cela dépend de la physionomie et de ce que l’on veut faire de son corset. J’étudie avec vous ce que l’on utilisera. Mais quelle que soit la baleine, il faudra du maintien, de la rigidité et surtout pas de casse.

Pour les tissus, le coté apparent du corset peut être travaillé avec mille et une matières ! Cela sera vos envies et vos petites folies ! Vous pouvez même fournir le tissu si le cœur vous en dit. Pourquoi ne pas utiliser ce vieux jean, ou le motif de cette robe d’été qui traîne dans votre placard ?

A l’atelier ou à distance ?  Pour certaines, se déplacer à Cannes est compliqué et les kilomètres sont nombreux. Souvent le passage à l’atelier rassure les clientes car on peut essayer et discuter ensemble. Cependant cela fait 5 ans que je réalise les ¾ des commandes par « correspondance » et cela se passe très bien. Une fiche de mesure est disponible sur le site, je peux vous envoyer des échantillons, et je serais là pour une petite retouche au besoin !

 

La confection, elle ne se fait que par mes soins, à la machine et à la main suivant les étapes. Chaque commande est traitée en cas unique et sur mesure du patronage à la pose des oeillets.

C’est pour cela que le délai est souvent compris entre 1 et 2 mois car il faut attendre son tour dans la liste de commande.

Pour le coût, un corset sur mesure peut être réalisé à partir de 215€ (forme simple, tissu simple, 1 laçage dos).

Je pense avoir fait le tour de la question, mais n’hésitez pas à m’en poser d’autres pour être sereine lors de votre commande.

 

 

6 réflexions sur “Acheter son premier corset

  1. Kiara dit :

    J’adore tes créations, c’est magnifique!
    Ma mère m’avait fait un corset, quand j’étais belle et mince… j’avais trouvé ça très confortable. Mais maintenant, avec 10 kg en plus, je ne pense pas que j’oserais.

    J'aime

  2. kat dit :

    Bonjour,

    voila on m’a offert un corset gothique (2 mois que je l’ai je pense)
    et j’ai une des baleines de devant qui a casser en deux
    je ne sais pas comment faire pour le reparer, ni ou racheter des bonnes baleines solides pas en plastiques…

    Peut tu m’aider s’il te plait ?

    merci, cordialement

    J'aime

    • lafeecorsetee dit :

      Bonjour,

      Malheureusement il existe des matières différents. ce n’est pas parce que c’est du plastique que cela casse automatiquement. C’est juste du mauvais plastique ou également une doublure pas assez forte. C’est un ensemble de chose qui fait que les baleines plastique ou pas tiennent le coup. Une baleine d’un mauvais plastique peut casser, un métal peut plier … bref pas évident.
      Achetant mes baleines à un grossiste je ne pourrais te donner d’adresse au détail. où habites tu ?.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s