Laissons place à 2012 !

Mais avant, faisons un bilan de 2011. Cette année a été riche en rencontres avec vous toutes et ponctuée de moments de rire, doute, peur, bonheur, joie, peine … Beaucoup de sentiments nous ont traversés et c’est ce qui en fait une année pleine de souvenirs.

La fameuse collection Capitales !

Reprenons un petit peu, 2011 :

  • Une trentaine de robes de mariée
  • Des commandes de corsets et serres-taille en continu
  • Une liquidation du stock de l’atelier (mitaines, corsets) pendant les soldes d’été
  • Une collection de ceintures Capitales qui a eu beaucoup de succès
  • Un défilé au Palais des Festival de Cannes pendant le Cannes Shopping Festival
  • Une exposition temporaire au Théâtre de Monaco pendant le Charity Film Festival
  • Une présentation des robes Capitales avec les danseuses de Dans’Emoi lors du Plus Grand Défilé du Monde des Galeries Lafayettes
  • Une vitrine dans cette même enseigne pendant le Festival du film
  • Quelques Séances Photo avec Christophe et Henri (HDStudio)
  • Une présentation au Palm Beach de Cannes

Cela fait beaucoup de choses mais je retiendrais surtout vos sourires lors des livraisons de commandes et vos petits mots sur Facebook.

Et oui 2011 a été aussi l’année de la page Fan Facebook de La Fée Corsetée !
Commencée à moins de 700 membres et terminée à près de 4000. Cela grâce à vous évidemment et à vos participations actives. C’ est un vrai plaisir de partager la vie de l’atelier ainsi.

Cette année s’est conclue avec le début d’une aventure personnelle à Londres, rien ne change pour La Fée, et c’est pour vous, françaises que je travaille. Mes deux petits mains ne suffiraient pas sinon ! Une organisation un peu différente pour 2012 qui s’ouvre avec des voyages en avion et Eurostar pour des Londres/ Limoges, Londres/Cannes, Londres/ Paris, Londres/Lyon.

Mais ces changements ne seront pas pénalisant pour vous ni pour moi, juste des habitudes différentes.

Ce que nous réserve cette nouvelle année ? Un mystère,des mystères … chut !!!! il y a des secrets dans l’air ! Un projet important, des mariées, des corsets, des serres-taille, des nouvelles collections limitées. Et que sais-je encore ce qui s’ouvrira devant moi !

Je vous souhaite à toute de voguer tranquillement vers l’inconnu, en toute sérénité comme je le fais et surtout de pousser les portes qui s’ouvrent à vous, allez savoir ce qui se trouve derrière !

Bonne année 2012 et prenez soin de vous !

Nouveau Voyage, le lutin et la fée s’envolent!

En 2006, la fée corsetée voyait le jour à Limoges, … Limoges :


– 3h de de Paris
– 5h de Lyon
Et pourtant, depuis les premiers battements d’ailes de mon atelier, je me déplace dans ces deux villes où de jolies mariées m’ont accordées leur confiance.

 

En 2008, fermeture de l’atelier de Limoges et ouverture au dessus de Cannes, ….Cannes :
– 5h de Paris
– 4h de Lyon
– 10h de Limoges
La distance ne m’effraie pas et les weekend d’essayage se poursuivent à travers la France en ayant travaillé sur les projets en amont grâce à internet.

 

Vous l’aurez compris, l’éloignement géographique n’est pas un frein. Lorsque je suis partie de Limoges, je me souviens que mes clientes considéraient cela comme la disparition de mon activité. Pourtant c’est tout l’inverse, je reste à leur disposition, nous continuons de travailler ensemble sur de beaux projets et les rencontres pour les essayages sont toujours de merveilleux moments !

2006, 2008 … si on continuait notre voyage par 2011 ? … prêtes ?

2011, je traverse la Manche, direction Londres,….Londres :
– 1h de Limoges
– 2h de Cannes
– 1h30 de Paris
– 1h45 de Lyon

ET oui, dès la fin de semaine, je rejoins le lutin déjà dans la capitale anglaise où il a trouvé un travail (on vous en cache des choses!). J’imagine déjà vos questions , alors je vais essayer de vous devancer :

– Pourquoi aller à Londres ?
A l’origine il s’agit d’un projet d’ordre personnel, découvrir une autre culture, enrichir nos compétences linguistiquse, vivre une aventure. Le lutin et moi aimons voyager, nos parcours professionnels nous permettent de « bouger » alors … bougeons. Parlez anglais est un des moteurs de cette aventure, après avoir pris une carte, Londres est la ville la plus pratique par sa proximité avec la France et l’existence des compagnies aériennes low cost pour rentrer.

– L’atelier du Cannet ferme-t-il ?
Non, cet atelier va se transformer un petit peu, si la vitrine reste là car c’est tout de même bien d’avoir 5 mètres de vitrine, je ne serai là que quelques jours par mois. De ce fait, il faudra automatiquement prendre rendez vous pour me rencontrer. Cependant, la plupart d’entre vous le fait déjà. Par contre, je serai beaucoup plus conciliante pour les horaires de rendez vous (soirée, week end, dimanche…). Les projets pour le Cannet et la région Paca seront donc toujours possibles, ne vous inquiétez pas.

– Où se feront les esayages dans les autres villes ?
Rien ne change pour Lyon et Paris où je vous recevrai toujours pour les essayages des robes de mariée dans les hôtels où je séjourne.
Pour Limoges, pas de changement non plus, cela se déroulera comme les années précédentes, chez ma soeur.
Pour le Cannet, je ne loge pas à l’hotel mais chez moi (la cabane du lutin et de la fée achetée il y a deux ans reste notre cabane, non mais!). L’atelier étant toujours là, c’est donc directement dans mon univers que je vous reçois.


– Que va-t-il se passer à l’atelier du Cannet pendant mes abscences ?
Depuis quelque temps, l’artiste peintre Eva a élu domicile à l’atelier, et les portes seront donc ouvertes à toutes lorsque cette demoiselle sera présente pour travailler sur ses toiles. Actuellement , son emploi du temps lui permet de venir 2 ou 3 après midi par semaine. Si vous souhaitez la rencontrer, n’hésitez pas à la contacter : http://eva-pierrot.blogspot.com/

– A Londres, que va-t-il se passer ?
Evidemment je travaillerai toujours pour mes petites clientes françaises en premier lieu, donc tout continue comme avant : mail, site internet, formulaires de commande …etc Pour coudre et créer sur place, je vais partager un atelier d’artiste dans la ville même afin de mutualiser les frais et vivre de belles rencontres. Le lutin imagine déjà beaucoup de choses pour moi à Londres mais une chose après l’autre, je resterai à votre disposition quoi qu’il en soit !


– Pour combien temps serais-je à Londres ?
Nous n’envisageons pas pour le moment cette aventure sur du très long terme mais nous laisserons faire le temps et comme notre appartement est à Cannes, l’atelier au Cannet, nous rentrerons quand l’envie se fera sentir !

Afin que ce changement se passe bien, n’hésitez pas à me poser toutes vos questions, et de mon côté je vous ferai vivre cette aventure via le blog et facebook.  http://www.facebook.com/feecorsetee

La mode en Capitales : Le plus grand défilé du monde !

Pour la deuxième édition Les Galeries Lafayette nous proposent un évènement national à ne pas manquer !

Il y a surement un magasin de l’enseigne dans votre ville alors inscrivez vous vite pour y faire le show avec votre look rien qu’à vous, votre look délire, votre look chic, ou le look « capitales »!  Cette année le ton est donné par le thème des grandes villes de la mode … creusez vous la tête il y en a quatre principales …..

Je vous aide ? Alors voici Paris et son look bohème chic, Milan esprit glamour, New York  pétillant, enfin Londres complètement décalée!  Mais comme vous le savez, je ne suis pas pour une mode sur catalogue et dictée par les collections été, hiver qui nous mettent dans des carcans prédéfinis, le slogan des Galeries Lafayette est : « La Mode C’est Vous! »

Moi je dis : « ok »!  Alors lâchez-vous ou du moins restez vous même, dans chaque ville vous pourrez gagner des cadeaux par tirage au sort ou suivant les goûts d’un jury. De plus si vous apportez votre tenue des équipes de maquilleurs et coiffeurs seront présents pour vous mettre en beauté. Vous pourrez ainsi vivre une journée dans la peau d’un mannequin qui aura le droit de sourire et de s’amuser sur le tapis rouge !

De mon coté et pour le défilé de Cannes, des surprises sont à venir … plus d’info un peu plus tard !

sans-titre

Oyé oyé… parisiennes, une maquilleuse de talent à vous recommander !

Bonjour à toutes,

Lors de vos préparatifs de mariage, la question du maquillage apparaît surement à un moment donné.. avant la maquilleuse, après la photographe… chacune son rythme mais il faudra bien penser à votre maquillage tout de même !
En septembre dernier nous avons fait une séance photo avec des mariées 2010 et 2009 qui m’ont fait la grande joie de reporter leur robe pour laisser Audrey Rousset les prendre en photo !
La séance s’est passée sur Paris et pour mettre en beauté nos Dames, il nous fallait une pro du maquillage. Mais attention, ambiance sympathique exigée alors voilà Béatrice s’est imposée. Elle a travaillé toute la journée pour un résultat superbe. C’est pour cela que je vous la recommande vivement : sérieuse, professionnelle, aimable, posée, joyeuse, professionnelle, à l’écoute .. bref les qualités requises. Alors juste un conseil : gardez là dans votre carnet d’adresse pour le jour J !
_dsc0154_dsc0199


La première fois que j’ai déposé un CV en tant que maquilleuse, le première question qu’on m’a posé c’était quels tarifs je pratiquais pour un maquillage beauté, un maquillage de soirée, un maquillage de mariée et si j’étais une spécialiste du maquillage mariée…Mais au fond c’est quoi un maquillage de mariée ???
Tous ces termes me semblent bien réducteurs car il n’a pas une façon de maquiller et chacun a sa vision du maquillage et sa vision de la beauté.
Dans le maquillage, il y a certes des techniques à maîtriser mais au delà de ça il y a une rencontre…une rencontre avec une personne, avec une identité qui lui est propre et qu’il ne faudra pas trahir, avec un besoin, avec une culture et parfois aussi avec une religion. Le maquillage se doit d’être unique , personnel , respectueux et centré sur cette personne. Il révèle un but, une histoire, une envie.
En cela chaque mariée est différente. Son maquillage se doit de lui ressembler. Il est celui dont elle aura envie, celui qu’elle aura imaginé. Il pourra être naturel ou au contraire excentrique. Il pourra également être empreint de sa culture.
En tant que maquilleuse, mon rôle sera de l’accompagner dans son désir, de la conseiller et de la sublimer sans jamais trahir ses choix. C’est comme une première alliance qui a pour but de mettre en commun ses envies et mes connaissances et dont l’ultime finalité soit que ce jour là soit inoubliable pour elle.

Melle MARCHAND Béatrice
beatricem.marchand@laposte.net
http://beart.e-monsite.com

Soirée Fée corsetée à Paris

La fée corsetée vous invite à une soirée spéciale « essayage de corset » sur Paris le 7 Juin 2009 de 19 à 21h, dans un lieu tenu secret pour le moment.

tour-eiffel

Au programme, la fée apportera avec elle quelques créations uniques que vous pourrez essayer sans engagement et bien sur, si vous le souhaitez, la commande sur mesure sera possible et l’achat direct également.

En d’autres termes, le temps d’une soirée, l’atelier/boutique « La fée corsetée » s’installe à Paris !

Attention: Afin de favoriser une ambiance sympathique et intime, le nombre de participantes sera très limité, premières inscrites= premières servies.

Inscrivez-vous vite ci-dessous:
http://www.amiando.com/decouvert-corset.html

Boulot … la galère dans le costume

Bonjour à tous,

Envie de vous raconter ce que deux de mes amis traversent dans la monde du costume et du travail.
Ils sont tous les deux costumiers de formation.
Nous sortons de la même promo. L’un a cherché du travail de suite , l’autre a continué les études.
Le premier oscille entre petits boulots, magasinier, vendanges, habillage dans les théâtres et en même temps des trucs de fou.
Je vous explique: il part au Mexique tous les ans pour bosser avec une troupe et faire d’autres petites créations.
Des voyages formateurs j’imagine et comme il dit il a « un pied dans les deux pays ».
Mais bon si ces expériences sont chouettes le problème perdure quand même.
Pas de stabilité, même brève, des cotisations personnelles quasi nulles : une vie au jour le jour.

La bohème, oui et il aime mais cela va un moment tout de même. Le pire c’est qu’il trouve régulièrement des propositions de création pour des petites troupes théâtrales mais jamais déclarées et ces heures pour atteindre le statut d’intermittent ne peuvent jamais être attenteset les indemnisations chômage avec…

Voici donc le premier cas de figure.

Le deuxième, plusieurs diplômes en poche, au total 9 ans d’études dans le costume, la couture …etc
Un très bon niveau, une personne très consciencieuse.
Pas de boulot directement après la fin de ses études , elle suit son ami en Espagne qui a trouvé un très bon job.
Tant mieux d’ailleurs parce que sinon la marmite aurait du mal à bouillir.
Elle reste deux ans à chercher du travail dans sa branche : RIEN, NADA comme ils disent là bas.
Du coup elle se retrouve derrière un téléphone a donner des numéros de couleur pour des voitures … tout en continuant de chercher bien entendu.

Mais avoir passé 9 ans à apprendre un métier et ne pas pouvoir en gagner sa vie finit par user !
Du coup elle met actuellement son couple en péril pour tenter sa chance sur Toulouse et sur Paris dans le costume… Se trouver des expériences professionnelles pour revenir auprès de son cher et tendre et peut être enseigner le costume en Espagne.
Et le pire dans tout cela c’est que elle n’a droit à aucune aide financière, « vous avez trop travaillé pour toucher le RMI mademoiselle, et pas assez pour toucher le chômage! » …

Pensée du jour : décidemment le monde marche sur la tête!

Et vous, vous galérez aussi?