Boulot … la galère dans le costume

Bonjour à tous,

Envie de vous raconter ce que deux de mes amis traversent dans la monde du costume et du travail.
Ils sont tous les deux costumiers de formation.
Nous sortons de la même promo. L’un a cherché du travail de suite , l’autre a continué les études.
Le premier oscille entre petits boulots, magasinier, vendanges, habillage dans les théâtres et en même temps des trucs de fou.
Je vous explique: il part au Mexique tous les ans pour bosser avec une troupe et faire d’autres petites créations.
Des voyages formateurs j’imagine et comme il dit il a « un pied dans les deux pays ».
Mais bon si ces expériences sont chouettes le problème perdure quand même.
Pas de stabilité, même brève, des cotisations personnelles quasi nulles : une vie au jour le jour.

La bohème, oui et il aime mais cela va un moment tout de même. Le pire c’est qu’il trouve régulièrement des propositions de création pour des petites troupes théâtrales mais jamais déclarées et ces heures pour atteindre le statut d’intermittent ne peuvent jamais être attenteset les indemnisations chômage avec…

Voici donc le premier cas de figure.

Le deuxième, plusieurs diplômes en poche, au total 9 ans d’études dans le costume, la couture …etc
Un très bon niveau, une personne très consciencieuse.
Pas de boulot directement après la fin de ses études , elle suit son ami en Espagne qui a trouvé un très bon job.
Tant mieux d’ailleurs parce que sinon la marmite aurait du mal à bouillir.
Elle reste deux ans à chercher du travail dans sa branche : RIEN, NADA comme ils disent là bas.
Du coup elle se retrouve derrière un téléphone a donner des numéros de couleur pour des voitures … tout en continuant de chercher bien entendu.

Mais avoir passé 9 ans à apprendre un métier et ne pas pouvoir en gagner sa vie finit par user !
Du coup elle met actuellement son couple en péril pour tenter sa chance sur Toulouse et sur Paris dans le costume… Se trouver des expériences professionnelles pour revenir auprès de son cher et tendre et peut être enseigner le costume en Espagne.
Et le pire dans tout cela c’est que elle n’a droit à aucune aide financière, « vous avez trop travaillé pour toucher le RMI mademoiselle, et pas assez pour toucher le chômage! » …

Pensée du jour : décidemment le monde marche sur la tête!

Et vous, vous galérez aussi?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s