Les étapes de la création d’une robe de mariée

Il est normal de me demander comment se déroulent les essayages, la création d’une robe. Je suis toujours là pour vous expliquer ce processus qui fonctionne très bien depuis 2006 maintenant. Cependant, je crois que c’est encore vous qui en parlez le mieux. Je copie ici l’avis qu’ Audrey a laissé sur Mariage.net . Elle a pris le temps de tout raconter, je pense que cela peut répondre au plus grand nombre de questions que vous vous posez. Merci Audrey !

Une robe aux ailes de fée…

Nous nous sommes mariés en février 2020, mais la recherche de la robe a débuté 18 mois plus tôt.
Il me fallait avant tout une robe qui me permette de danser le rock que je pratique avec mon mari depuis plusieurs années. J’ai tout d’abord pensé à une robe courte, mais c’était difficilement compatible avec un mariage d’hiver. Notre budget ne nous permettant pas d’opter pour deux tenues, le choix de la robe a commencé à devenir un vérit
able casse-tête. 

Ne trouvant pas mon bonheur dans les collections existantes, j’ai cherché parmi les couturières pour faire du sur-mesure. Les premières réponses ont été déprimantes : aucune prestation sur mesures à moins de 4 000€ ! Et puis un jour, j’ai reçu un mail d’une fée en réponse à ma demande. Un accueil très chaleureux, et déjà une réponse qui contenait mille et une questions. En pièce jointe du mail j’ai trouvé un premier croquis réalisé à partir des informations et photos que j’avais envoyé.

La fée me proposait de réaliser la robe en deux parties, de manière à pouvoir passer d’une robe longue à une robe courte en un instant !

J’ai été très surprise de tout ce travail déjà effectué avant même de s’être rencontré. Nous avons poursuivi nos échanges mails pour affiner ce que je souhaitais, puis nous avons convenu d’un rendez-vous Skype. Nadia a tout de suite su me mettre à l’aise et nous avons beaucoup parlé du mariage, de l’avancement des préparatifs, de la décoration, de l’ambiance que nous souhaitions etc. Apprendre à connaître les goûts et la personnalité d’une personne fait partie intégrante du processus de création sur mesure. Nous avons ensuite longuement parlé de la robe à partir des premiers croquis envoyés. Nous avons parlé sans tabou des doutes ou des complexes que je pouvais avoir, car quelle future mariée n’en a pas ? Nadia sait trouver les mots pour rassurer. Quelques heures seulement après cet entretien, j’ai reçu un mail avec le devis de la robe. Après quelques secondes d’angoisse – et si après un tel accueil et tant d’espoir le budget était trop élevé ? – une belle surprise ! Un prix tout à fait correct qui n’avait rien à envier aux tarifs des boutiques ! Ainsi a débuté la grande aventure ! Après signature du devis, nous étions encore bien loin du mariage (12 mois), le souci de la robe réglé nous avons pu nous concentrer sur le reste des préparatifs.

Nadia a repris contact avec moi l’automne suivant (4-5 mois avant le mariage) pour m’envoyer des échantillons de tissus. C’était Noël avant l’heure que de recevoir cette grosse enveloppe dans ma boite aux lettres ! Après le choix des tissus, elle m’a expliqué très précisément comment prendre mes mensurations. Mon futur mari m’a aidé à le faire et a ensuite stressé jusqu’au premier essayage, de peur de s’être trompé ! Il était cependant très fier de participer à sa manière à la création de la robe. Le premier essayage s’est fait à Limoges dans l’atelier de la Fée. Nous avons profité de l’occasion pour passer un week-end prolongé sur Limoge avec ma mère et ma sœur. Nous avons traversé la France pour cela et gardons un très bon souvenir de ces petites vacances, Limoges est une très belle ville, très animée au moment du marché de Noël !

 Mais revenons à notre essayage : Nadia nous a accueilli avec autant de spontanéité et de bienveillance que lors de notre rendez-vous Skype. Le courant est bien passé entre elle et mes deux accompagnatrices. La fée est très stricte sur leur rôle pendant l’essayage et c’est fort appréciable en tant que mariée : c’est moi qui dois donner mon avis en priorité, puis les accompagnatrices ; tout le monde peut avoir son avis, mais c’est celui de la future mariée qui primera. J’ai eu la chance d’avoir une maman et une sœur qui étaient déjà dans cet état d’esprit, mais je pense que c’est important de savoir que la Fée sera toujours de notre côté, quelle que soit la personne qui paye la robe. 

C’est durant ce premier essayage que la notion de sur-mesure a pris tout son sens ! J’ai essayé une robe en cours de fabrication, avec de grands pans de dentelle pas encore découpés. Le résultat est déjà très prometteur ! Nadia me guide dans les moindres détails : ajouts d’une petite touche de dentelle par-ci, ouverture du décolleté par là ; non finalement, le décolleté droit c’est mieux ! Et là, l’illumination : et si toute cette dentelle qui n’a pas encore été découpée sous les bras était conservée ? J’avais l’impression d’avoir une robe de fée avec des ailes. Quelques pas de danse dans l’atelier ont confirmé que cela ne me gênerait pas lors de notre rock d’ouverture de bal, mais que cela ajoutera un très joli mouvement supplémentaire. Le premier essayage est une vraie séance de travail et de créativité. Un moment très fort partagé avec une fée et les deux femmes les plus importantes de ma vie, un souvenir inoubliable dans l’aventure du mariage. Nadia s’est enduite remise au travail pour finaliser tout ce que nous avions décidé.

Deux semaines avant le mariage, c’est elle qui a fait le déplacement jusqu’à Lyon pour l’essayage final malgré des grèves de transports à répétition. À peine quelques petits points de retouche sur la dentelle ont été nécessaire, la robe était parfaite ! L’essayage s’est terminé par une leçon d’habillage à destination de ma maman et de ma sœur pour éviter tout stress le jour J. 

Nous nous sommes séparées avec une pointe d’émotion, l’aventure avec la fée était terminée, mais celle du mariage ne faisait que commencer… Le jour J j’ai complété la robe par une cape créée par ma sœur. Tout le monde était stupéfait de l’originalité de la robe, les ailes de dentelle donnant un coté hivernale féerique. De mon côté, je l’ai trouvé très confortable et le changement de jupe au moment de l’ouverture de bal s’est fait en un temps record grâce à tous les bons conseils de la fée ! Je garde un formidable souvenir de cette rencontre avec Nadia la fée, et je compte bien la remettre prochainement à contribution pour d’autres créations !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s