La fée sur un réseau social artistique

Bonjour à vous chères amis internautes !
Votre lutin féerique vient de faire une bien belle découverte, un superbe site américain qui regroupe une communauté artistique et notamment sur la mode importante et à voir absolument ! Il s’agit d’ustrendy.com.

La fiche de la fée corsetée sur Us trendy

La fiche de la fée corsetée sur Us trendy

Ce réseau social artistique permet donc à des créateurs de se montrer et à des fans de mode et d’art de noter des créations du monde entier.
Une compétition est en cours pour gagner 3000 dollars ici.
Nous allons tenter le coup 😉

Allez y faire un tour sur ce site si vous aimez l’art et/ou la mode, vous ne serez pas déçus !

N’hésitez pas à aider la fée en notant ses créations 😉

Le lutin féerique à votre service !

Photos et vidéo Start’in mode CERAM 2008

Voici en exclusivité de nombreuses photos de la soirée évènement organisée hier soir au casino Palm beach de Cannes !
Nous remercions les organisateurs (CERAM sophia antipolis et association avenue montaigne) et toutes les personnes présentes en ce 4 décembre 2008 !

Voici le diaporama avec pleins de photos de la soirée (Les différentes créations en concours, certains membres du jury…) :
http://picasaweb.google.fr/s/c/bin/slideshow.swf

Voici la vidéo du défilé start’in mode de La fée corsetée !
Vidéo start’in mode 2008

Les blogs mode parfois snob?

Bonjour à toutes et tous, chers fées et lutins des bois !

Un petit billet qui pourrait ne pas passer inaperçu…
J’ai remarqué que certains blogs traitant de la mode (que je ne citerai pas…) sont assez snob quand à ce qu’il accepte de publier ou non.

En effet, certains que j’ai contacté m’ont parfois répondu que la fée corsetée ne correspondait pas à leur politique éditoriale (c’est pas de la mode?) ou d’autres excuses du même genre qui me semblaient quelque peu alambiquées.
Je ne sais pas ce que vous en pensez, j’aimerais avoir votre avis sur le sujet en commentaires.

Avez-vous déjà rencontré les mêmes réticences?
Pourquoi parle-t-on si peu des jeunes créateurs et tant des monstres du métier comme Dior, Chanel ou Jean Paul Gaultier?

Le lutin féerique