Il y a des jours à l’atelier où j’ai l’impression que certaines pensent que je couds juste pour m’amuser

Et bien non ! Bien sûr, j’aime coudre et créer mais c’est aussi mon travail. La plus part d’entre vous diront qu’il est logique que la contrepartie sonnante et trébuchante aux heures passée me permet de payer mes charges, vos tissus, mon toit, ma nourriture.

Et bien parfois, j’ai l’impression que certaines me prennent soit pour une multinationale qui peut vivre avec des impayés ou alors pour une folle dingue qui occupe ses week ends avec un peu de travail d’aiguille. Je viens d’avoir une cliente au téléphone qui me dit avoir une facture imprévue à payer et donc elle m’expliquequ’elle ne peut pas m’envoyer le deuxième et dernier chèque de sa commande. Les coups durs peuvent arriver à tout le monde mais où cela devient plus drôle c’est que cette même demoiselles me demande de bien vouloir lui envoyer sa commande et qu’elle m’enverra le chèque le mois prochain…..

J'aime mon travaille mais je ne travaille pas pour la gloire . Corset en cours, taffetas et dentelle

Comment dire… je ne fais pas crédit très chère ! Elle s’offusque, je rétorque en lui expliquant que si elle va chez le boucher sans son porte monnaie, il y a quand même peu de chance qu’il lui donne sa bavette ! Lui dire « je reviens le mois prochain vous régler », ne va pas lui plaire. Car c’est maintenant qu’il doit payer lui aussi son plein au supermarché. Et si déjà on doit attendre un mois de plus par rapport à ce qui était prévu, laisser partir une commande avant même la fin du règlement c’est malheureusement trop inconscient pour que je le fasse….

Cliente fidèle ou pas, je ne peux déroger à la règle du « je te livre donc tu me paye » car justement mon travail me fait vivre, l’un ne peut pas aller sans l’autre et trop de petites (ou plus grandes entreprises) ferment à cause d’impayés.

Avez vous déjà vécu des expériences similaires ?

 

7 réflexions sur “Il y a des jours à l’atelier où j’ai l’impression que certaines pensent que je couds juste pour m’amuser

  1. Céline dit :

    Rien à voir avec cette expérience mais effectivement… J’étais standardiste dans une grande école d’informatique et pendant la période du 15 aout l’école fermait mais on me demandait de rester quelques jours de plus pour indiquer aux gens qu’il fallait rappeler. Rien de bien méchant en soit (cela dit si tous les bureaux sont fermés, autant fermer le standard aussi… bref) Je recevais souvent des appels, durant cette période, de parents mécontents et qui ne comprenaient pas le terme « fermé » y a plus personne je suis juste une standardiste qui passe le message… J’avais le droit à pas mal de remontrances juste pour ça et parfois je devais répondre sèchement aux gens pour qu’ils comprennent avant de me faire entendre que je n’étais pas correcte envers eux… Avant de partir moi-même en vacances, je laissais de long mails à tous les bureaux (du directeur en passant par la compta et le secrétariat) pour leur signaler mon attitude « incorrecte ». Et tous les ans c’était la même chose, ils n’ont jamais pensé à fermer le standard et mettre un répondeur…

    J'aime

  2. anneshuber dit :

    C’est jamais des moments agréables.
    Le mieux serait que les gens n’aient même pas l’idée de demander.

    J’espère que ça ne vous empêchera d’avoir le coeur à l’ouvrage après un coup de fil du genre. 😉 Bonne journée !

    J'aime

  3. prist dit :

    oui pour ma part ça m’est déjà arrivée ainsi que la phrase qui finit par m’énerver, je trouve le même style de produit en chine pour moins cher, vous me faites un prix ???
    Euh non madame, c’est fait main avec des produits de qualité et je n’ai pas d’angoisse quand au fait que vous n’aurez pas de mauvaise surprise à la réception de ce que l’on me commande….

    J'aime

  4. Patricia Bouillaguet dit :

    Actuellement tout le monde à des problèmes d’argent, dur dur notre vie !! Alors il est vrai que moi aussi je demande dans certains magasins à payer en plusieurs fois mais en laissant l’article de côté que je ne récupérerai qu’en fin de paiement. Ce qui est tout à fait normal. Je fais ainsi surtout pour mes commandes de Noêl afin de gâter mes enfants. Je m’y prends en août pour être certaine d’avoir tout réglé en décembre et obtenir les articles choisis.
    Si cette jeune femme a choisi sa robe de mariée, elle connaissait le prix à régler, elle sait le travail demandé, avoir sa robe, modèle unique, est un magnifique privilège !
    Bon courage à vous « Fée corsetée » et continuez à nous faire rêver !!

    J'aime

  5. Sarah dit :

    Et oui, ca arrive souvent. Perso j’ai meme affaire à pire. Je suis aussi couturière j’ai une marque de vêtements inspires de la mode japonaise. Pour situer vite fait le contexte, les robes de marque japonaise, made in china, se vendent entre 250 et 350 euros. Quand j’ai commencé, je vendais les mienne 150 euros en sachant qu’elles sont en tissu imprime perso à 20€ le m. J’avais quelques commandes mais j’ai souvent eu affaire à des « c’est trop cher » en sachant que je comptais meme pas les heures de travail. Et je voyais ces memes personnes s’acheter des robes de marque, à 200, 250 euros D’OCCASION alors que soit disant, elles n’avaient pas de sous, mais que c’était trop beau ce que je fais… voila.

    Et la aujourd’hui, suivie par un conseiller pro de la maison de l’emploi j’ai augmenté mes prix afin qu’ils soient plus corrects pour moi. On a fixé des prix et avant de les officialiser j’ai pris soin de faire une étude de marché toujours parmi ces mêmes personnes.

    Le résultat était satisfaisant car pour elles mon prix de 230 euros était plus logique pour ce type de robes. J’avais des gens qui étaient prêt à me signer une commande sur le champ, mais je cherchais un nouvel imprimeur.

    J’ai fini par le trouver et la, plus personne. Personne n’ouvre les newsletters, malgré les facilité de paiement rien. Alors je me demande si on m’a menti lors de l’étude de marché, si c’est du à d’autres critères, mais ce que je sais c’est que les gens ne font pas de differences entre les procédés de fabrication… ils achètent une marque, un prestige ou je ne sais quoi.

    C’est déroutant car c’est difficile de demander aux gens « pourquoi vous n’achetez pas? » Et en plus de savoir qui est honete ou pas.

    Je ne vis pas encore de ma passion, je doute pouvoir le faire un jour, mais j’essaie quand meme!

    Bref ne JAMAIS rien envoyer sans avoir le paiement complet, c’est juste la base, et tant pis si les gens sont mécontents!

    J'aime

    • lafeecorsetee dit :

      ça c’est une vraie règle et je n’y déroge jamais ! Une fois uen demoiselle était venue pour la livraison de sa robe de mariée sans son chéquier … bah non, désolée tu ne repars pas avec .. elle a fait un aller-retour, était surement un peu en colère mais ma fois moi je n’y étais pour rien !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s